5 idées de cadeaux dont on ne se lasse pas

Voici un article de notre partenaire Blurb que nous souhaitons partager avec vous:

À cette époque de l’année, l’idée de devoir déterminer des cadeaux de Noël pour toutes les personnes de votre liste vous fait davantage penser à la résolution des mots croisés du dimanche qu’à une véritable fête. Vous avez des indices, vous avez une idée générale, mais il est difficile de tout faire tenir ensemble.

Pour certains d’entre nous, les livres peuvent souvent résoudre ce dilemme : un beau livre, un best-seller ou un livre-coffret sont une solution pratique quand on n’a plus d’idées.

Mais désormais, avec les liseuses, ces pages ne font plus autant rêver. L’ère de l’ebook est celle des cartes cadeaux pour des téléchargements, une expérience qui ne présente pas le même charme.

Si vous êtes comme nous, vous aimez que les gens aient un beau paquet à ouvrir.

Les livres sont toujours de superbes cadeaux, mais pourquoi ne pas offrir quelque chose de personnel, qui ne puisse pas être acheté avec la première carte cadeau venue ?

Créez un livre avec Blurb. Blurb vous aide à mettre en page, à importer et à imprimez vos photos et vos textes dans de superbes livres de qualité professionnelle.

Pensez à toutes ces possibilités uniques :

  1. Un livre de recettes familiales : Vos proches ne cessent de vous appeler pour avoir la recette de votre grande spécialité ? Réunissez les recettes préférées de votre famille (avec pourquoi pas les photos de leurs créateurs !) en un seul endroit et assurez-vous que tout le monde en ait un exemplaire.
  2. Un livre de voyage : Vous avez visité un endroit intéressant cette année ? Partagez votre aventure en compilant vos endroits et vos moments favoris dans un beau-livre. Avec de la place pour des private jokes, des anecdotes et des photos de paysages, c’est un cadeau magnifique pour tous ceux qui ont voyagé avec vous ou qui auraient aimé l’avoir fait.
  3. Un guide de votre ville : Peut-être vivez-vous loin de votre famille ou de vos amis, qui adoreraient découvrir votre environnement quotidien. Des photos et la présentation de vos endroits favoris est peut-être ce qu’il vous faut pour ne pas perdre le lien !
  4. Un trombinoscope de la famille : Réunissez les photos rigolotes et les moments les plus attendrissants de l’année, et ordonnez-les dans un splendide livre souvenir que les membres de votre famille pourront feuilleter année après année.
  5. Votre œuvre personnelle : Avez-vous compilé l’histoire de votre famille ? Griffonné des nouvelles qui se passent à l’époque de votre grand-mère ? Collectionné de ravissantes bribes de vie sur Instagram ? Réalisé un livre d’enfant pour vos nièces ? Imprimez-les ! Avec tant de formats et un tel choix de papiers, les possibilités sont infinies. Cette année, offrez à votre travail le public qu’il mérite.

Quand vous créez un livre vous-même, la touche personnelle fait toute la différence. Lancez-vous avec Blurb et profitez de la chance de réaliser des cadeaux absolument uniques qui s’adapteront à toutes les personnes de votre liste.

 

 

Publier un livre en auto-édition, partie 3

Midi 20, par Thomas K.Publier un livre en auto-édition, tel était le défi que je m’étais lancé il y a quelques mois, avec pour objectif de rassembler des photos d’Instagram autour du thème « ce qui me fait sourire ».

Je me suis naturellement tourné vers Blurb suite aux nombreux commentaires des auteur précédemment interviewés sur Welovephoto. J’ai entré les données de mon compte Instagram, chargé toutes mes photos et j’ai commencé à les ordonner pour harmoniser les couleurs et chercher une cohérence tonale ou de composition, ce qui a donné les couples suivants:

Midi 20, par Thomas K.

 

Midi 20, par Thomas K.

Midi 20, par Thomas K. Midi 20, par Thomas K. Midi 20, par Thomas K. Midi 20, par Thomas K.

C’était sympa, mais ça manquait de punch et d’intérêt. J’ai essayé de changer les photos, d’alterner les dominantes, mais l’impression globale restait la même. Il manquait une histoire.

C’est alors que j’eu une idée: l’histoire que ces photos racontaient, c’était ma vie. Alors pourquoi ne pas les mettre en scène, avec comme fil conducteur la chanson de Midi 20, de grand Corps Malade. M’inspirant des paroles, j’ai commencé alors à réorganiser mes images pour que les phases de ma vie suivent les phases de la journée, tout en intégrant des photos prises sur la route pour accentuer l’effet du temps qui passe et de mouvement.

J’était parti: quelques textes pour donner quelques clés aux lecteurs, des changement de formats pour accentuer le rythme, et quelques minutes plus tard je parvenais au résultat suivant:

 Pour ce premier livre, j’ai été vraiment séduit par la simplicité, la rapidité et l’ergonomie de l’outil de Blurb pour mettre en page mon ouvrage. C’est bien simple, j’ai n’ai pas été focalisé sur la maîtrise (ou l’apprentissage) de l’outil de création de livre comme souvent dans pareille circonstance, mais sur ma démarche artistique.
Une fois le livre terminé, il est très facile de procéder à une commande et, ce qui est tout à fait génial, de mettre son livre en vente, avec différentes options en terme de qualité de papier et de couverture, ainsi que la possibilité de définir une marge. Bref, une excellent expérience sur laquelle je reviendrai dans un prochain article, parce que je crois vraiment important de réaliser que créer un livre photo est vraiment devenu à la portée de tous. J’ai mis 4 heures au total pour le mien, y compris 1 heure de relecture et modifications.
Voilà, ce premier défi est terminé, alors j’attends vos commentaires: qu’en pensez-vous?

Cette année, pour les fêtes, offrez des cadeaux personnalisés

Une fois n’est pas coutume, nous nous permettons de relayer un message de notre partenaire Blurb. Parce que Blurb est plébiscité par la plupart des auteurs que nous avons interviewés et que nous sommes fans de leur produits. Et aussi, parce que nous aimerions nous-mêmes recevoir une livre photo pour noël. A bon entendeur…;-)

Si vous avez un appareil photo numérique, que ce soit votre smartphone ou un reflex, vous avez certainement des tonnes de magnifiques photos des gens que vous aimez. Et il y a de fortes chances qu’elles n’aient jamais vu la lumière du jour depuis que vous les avez prises, que vous les avez affichées sur Facebook ou que vous avez choisi un nouveau fond d’écran pour votre téléphone mobile ou votre ordinateur.

Et si vous en faisiez un album à offrir en cadeau ? Est-ce que cela ne ferait pas de vous la personne la plus attentionnée du monde ? Mais si, bien sûr ! Et avec les livres photo prêts à créer de Blurb, vous pouvez fabriquer un album photo à la fois personnel et extrêmement raffiné.

ScreenShot370

Vous pouvez utiliser vos photos sur Facebook, Instagram ou sur votre ordinateur. Vous pouvez concevoir votre propre album ou le créer automatiquement à partir des modèles de la collection Designer de Blurb. Tous ces outils fonctionnent directement dans votre navigateur Web : dix petites minutes suffisent pour réaliser un livre photo, proposé à partir de 12,99 € seulement.

Un vrai livre. Que vous pouvez toucher, partager et transmettre. De plus, il est très facile à personnaliser, ce qui vous permet de créer des versions adaptées à différents destinataires. Il suffit d’ajouter quelques photos, de changer le texte et de réorganiser le tout. Vous aimeriez faire quelque chose d’un peu plus élaboré, comme un album de famille ? Pas de problème, Blurb sait faire ça aussi.

Évidemment, comme il s’agit d’un cadeau personnalisé, il ne faut pas s’y prendre à la dernière minute. Même si vous avez jusqu’au 19 décembre, il est toujours préférable de commander à l’avance (et en plus c’est moins cher !).

Alors, lancez-vous dès aujourd’hui pour créer un superbe livre cadeau.

Les conseils pour créer un livre photo d’Astrid Hagen

IMG_4526Astrid Hagen, photographe amateur norvégienne auteur du livre Light ,  nous livres ses conseils sur la création de livre photo:

 » Jusqu’à présent, j’ai fait 26 livres en utilisant les services d’auto-édition de Blurb . La plupart de mes livres sont remplis de souvenirs de la vie de tous les jours et d’occasions spéciales, comme notre mariage, un voyage à Paris avec nos amis, la célébration du 40e anniversaire de mariage de mes beaux-parents,..

(Veuillez noter que ces conseils sont proposés par une amateur photo; je suis sûr qu’un professionnel du livre photo vous donnera des conseils différents ). 

Capture d’écran 2013-11-17 à 19.44.20

1°. Choisissez un thème

Faire un livre commence par choisir un thème ou un concept pour votre livre.

2°. Taille du livre

Maintenant, vous devez choisir la bonne taille pour votre livre. Pour les petits livres (jusqu’à 80 pages ) J’aime le format carré , et pour les grands livres (jusqu’à 200-250 pages) , je préfère le format paysage standard. 

3°. Organisez vos archives

Le prochain grand travail consiste à trier vos archives photo pour trouver les photos que vous souhaitez inclure dans votre livre. Si vos archives sont en piteux état , ce sera un travail fastidieux … Comme je l’ai mentionné précédemment , je suis une fille organisée , ce travail est donc assez facile pour moi 😉

4°. Choisissez des photos et des Layouts

Le contenu de la plupart des livres photo ci-dessus sont classés par ordre chronologique , ce qui à mon avis rend le processus du livre plus facile. Mais ensuite vient la partie difficile , comment choisir les photos et les mises en page . J’utilise des modèles de layouts fournis dans Blurb BookSmart et je suis satisfaite avec cela. J’aime une mise en page propre et simple, les photos y sont mis en avant.

Je choisis les layouts selon les photos que je veux afficher sur chaque planche , et je choisis très souvent des photos pour chaque style en fonction des couleurs et de la lumière . 

Est-ce que çà a un sens pour vous?  Je pense que c’est difficile à expliquer, car ce processus est devenu naturel pour moi . Donc, je ne suis pas sûr que je serai en mesure d’expliquer ceci d’une manière compréhensible . Espérons que les exemples ci-dessous vont être un peu utile.

Capture d’écran 2013-11-17 à 19.44.37

Capture d’écran 2013-11-17 à 19.44.47

 

Correspondance des couleurs . J’aime beaucoup ces photos, donc j’ai choisi de les avoir en grand.

Capture d’écran 2013-11-17 à 19.44.54

 

Correspondance des couleurs et de la lumière. Celles-ci sont prises avec le même genre de film

Capture d’écran 2013-11-17 à 19.45.01

Un lot de photos prises le même jour. J’aime la façon dont elles racontent une histoire de la journée lorsqu’elles sont regroupées comme ça.

Capture d’écran 2013-11-17 à 19.45.09

C’est une disposition que j’utilise beaucoup dans mes livres annuelles de la vie quotidienne . Les tailles des photos ne sont pas trop petites. Ces photos sont tirées dans le même mois . Je pense qu’elles fonctionnent très bien ensemble comme ça quand il s’agit de lumière et de couleurs.

Capture d’écran 2013-11-17 à 19.45.15

C’est aussi une mise en page que j’utilise beaucoup . Grand vaut parfois mieux . Au moment de choisir le layout pleine page ( à gauche ) s’assurer qu’il n’y a pas de détails importants où les deux pages se rencontrent. 

Capture d’écran 2013-11-17 à 19.45.24

Au lieu d’une double page pleine,  je choisis souvent cette mise en page, avec la bordure blanche autour de l’image . De cette façon, l’image entière est « safe » , si vous comprenez ce que je veux dire.

Capture d’écran 2013-11-17 à 19.45.34

Comme je le disais , grand est parfois préférable

Capture d’écran 2013-11-17 à 19.45.41

Parfois, un groupe de photos sont mieux. Lors du choix du layout avec plusieurs photos sur une seule page , j’essaie de garder l’équilibre en ayant une mise en page simple sur l’autre page – idéalement juste une photo en moyen format. « 

Propos et illustrations d’Astrid Hagen, recueillis sur son blog : « Book making tips« 

Quatre Jours au Pays Basque, ma propre expérience de conception du livre photo

Dans cet article, je voudrais vous parler de mon expérience personnelle de conception Capture d’écran 2013-11-11 à 21.28.08d’un livre photo, ou plutôt d’un carnet de voyage que j’intitule « Carnet d’Images ».

Tout d’abord, Je vous invite à consulter mon carnet sur le lien suivant : Quatre Jours au Pays Basque. 

 

Le contexte : je suis parti 4 jours avec ma femme Cathy visiter pour la première fois la région Basque en France. Une belle découverte pour nous. Avant de partir, j’avais l’envie de créer un « carnet de voyage » qui synthétisait les meilleurs moments du séjour en images. Impossible d’en faire un véritable livre artistique pour cette si courte durée, mais une sorte de bloc note ou je pouvais afficher mes photos préférées et quelques commentaires personnels. Petite particularité : toutes les photos ont été prises avec mon smartphone, alors que j’ai également réalisé d’autres photos avec mon réflex. Je trouve que c’est plus spontané pour composer un « carnet de voyage ».

Capture d’écran 2013-11-11 à 21.29.35

Autre particularité : le voyage s’est préparé  quelques heures avant le séjour, grâce à notre amie Joelle Verbrugge qui vit dans cette belle région, et qui est photographe : pas mieux comme guide photo !!! Elle m’avait envoyé quelques coordonnées de géolocalisation (GPS via google map). Idéal pour ne pas perdre de temps et localiser les meilleurs « spots photos ».

Capture d’écran 2013-11-11 à 21.30.06

Le Post Traitement : La grande partie du post-traitement des photos a été réalisé sur place via l’application Instagram en quelques secondes. Choix de traiter les photos de manière un peu « vintage ». Ce qui correspond bien à l’esprit « Carnet de Voyage », « Carnet d’Images ».

Capture d’écran 2013-11-11 à 21.29.05

La conception du carnet /  montage sur Blurb :   j’ai très vite réalisé que çà prenait un temps de fou pour choisir la ligne narrative, l’ordre des photos, la mise en scène, le choix des textes, la police de caractère, ….

Tout d’abord, l’intro : je voulais absolument expliquer la démarche du carnet, le contexte du voyage, le choix du type de photo…. donc, d’entrée de jeu, 1 page en début me semble bien.

Capture d’écran 2013-11-11 à 21.30.16

Ensuite, je me suis rendu compte au moment de la création du livre, qu’il ressortait 2 types d’ambiances de ce séjour en fonction du lieu : La terre et l’océan. Alors qu’au début j’étais parti pour répartir mes photos dans l’ordre chronologique du séjour

==> choix donc de composer 2 chapitres distincts. (ci-dessous : le chapitre 2 pour l’Océan) : Le lecteur a facile à s’y retrouver par rapport aux premières pages du carnet remplies de couleurs dominantes vertes et brunes pour la terre, et rouge pour l’ambiance de la fête des piments à Espelette.

Capture d’écran 2013-11-11 à 21.29.25

Mais finalement, comment réaliser un « Carnet de Voyage » type vintage?

Voici quelques idées partagées :

1°. le papier quadrillé de fond, fait directement allusion au bloc note. L’envie de créer un mini-album de vacances différents des autres et surtout accessible et simple pour tous.

2°. Le choix de la police pour imiter une écriture manuscrite.

3°. Le traitement des photos sur instagram (cfr. ci-dessus)

Capture d’écran 2013-11-11 à 21.29.48

Et pour conclure :  je considère que c’est une excellente expérience de création de livre. Elle me donne l’envie de créer d’autres carnets de voyages dans le futur, d’en faire une série et évoluer dans mon style de narration. J’espère que cette manière de présenter son voyage, donne l’envie au lecteur de découvrir cette région.

N’hésitez pas à m’envoyer vos commentaires et suggestions  : info@vincentgiot.com

 

 

Comment créer un livre photo? partie 2

Revalites
Rêvalités, de Julie de Waroquier

Voici les enseignements tirés des interviews postés sur WeLovePhoto au travers de 5 conclusions.

En effet, je m’étais mis au défi de publier un livre de photos prises avec mon iPhone et traitées sur Instagram, sur le thème « ce qui me fait sourire ». Je m’étais donné un mois pour obtenir suffisamment d’images pour avoir un tout cohérent et digne de raconter une histoire.

Première conclusion,  un mois n’a pas suffi. Un livre photo nécessite d’avoir un tas d’images suffisamment variées pour susciter l’intérêt et suffisamment cohérent en faire une histoire (comme Rêvalités, de Julie de Waroquier). Et ça prend du temps.

Seconde conclusion, en lisant les interviews publiés sur WeLovePhoto, il apparaît que la grande majorité des livres n’a pas été créée par hasard (malgré quelques très belles exceptions: InstaBook#1 Lira&Food, d’Ulyana Drutsky): c’est le résultat d’un travail inspiré, bien souvent réalisé après avoir effectué des dizaines, des centaines de clichés (comme Les Miroirs de l’Ombre, de Patrice Niset). Certains auteurs vont même commencer à photographier après avoir défini la structure d’un livre, tel Pêcheurs de Vagues, de Frédéric Briois.

Gstaad my Love
Gstaad my Love

Troisième conclusion, une fois opérée la sélection des photos, à plat, vient la question du format et de la mise en page. Là encore, la plupart des photographes interviewés ont choisi avec minutie la taille et l’emplacement des photos sur la page, le format du livre, la couleur du fond,… Les livres les plus réussis, les livres qui vont être les plus vendeurs, qui vont être les plus attractifs aux yeux des lecteurs sont ceux qui conjuguent belles images et belle mise en page (Ticket To Thailande de Gaspard Walter, est un bel exemple).
Dans le choix de la mise en page, la couverture a une importance particulière puisqu’elle va attirer ou non l’œil, elle va donner ou non l’envie de lire le contenu (la couverture de Gstaad my Love, de Lea Perelsztein, m’a immédiatement donné envie de découvrir le livre).

Quatrième conclusion, le fait de mettre ou non un texte n’est pas un élément de décision en soit: il s’imposera à vous! Dans la plupart des cas, les images parleront d’elles-mêmes et ne nécessiteront pas d’explications supplémentaires. Mais si un texte semble nécessaire à vos yeux, ajoutez-le (Chemin(S) de Pierre Schmidt, par exemple). . Un conseil: faîtes juste en sorte qu’il serve les photos, et qu’il ne les gâche pas. En effet, nous avons trop de livres photos avec de beaux clichés gâchés par des textes en couleur criardes, apposés en grand avec un police kitch.

Cinquième conclusion: faîtes-vous plaisir: ça se ressent à la lecture. Si vous éprouvez de l’ennui, de l’incertitude, laissez passer quelques jours avant de reprendre votre projet en main. SI c’est la mise en page qui vous stresse, demandez conseil. Un œil expert et quelques conseils permettront de vous tirez d’affaire et de vous concentrer sur l’histoire que vous avez envie de partager.

Une des photos sélectionnées
Une des photos sélectionnées

Finalement, pour en revenir à mon projet, je publierai dans mon prochain article ma sélection d’images et la maquette du livre.

 

En attendant, d’accord ou pas d’accord sur mes conclusions ci-dessus, laissez-nous un commentaire.

Comment créer un livre photo? partie 1

Concevoir un livre photo est un moyen de faire connaître son œuvre en la rendant disponible. IMG_1362La création d’un livre photo est à la portée de tous depuis quelques années. Des outils tels que Blurb permettent même de vendre ses propres livres, ce qui peut représenter un excellent moyen de se faire connaître, voir même de gagner un peu d’argent.

Créer son propre livre et le vendre, voilà un défi qui me semble intéressant à relever. Je vais donc détailler chaque étape en insistant non pas sur le « comment créer un livre » (je pense que les tutoriaux et autres guides d’utilisateur sont bien assez complet pour ça) mais sur le « comment aborder la création d’un livre » et sur le « comment arriver à le vendre ».

Comment aborder la création d’un livre photo

Assez logiquement, il faut commencer par définir le but de ce livre: partager son travail, tenter de gagner de l’argent, ou tout simplement se faire plaisir?

Il s’agit ensuite de réfléchir à l’intention portée par le livre: quel message délivre-t-il? Quel sera le fil conducteur qui va donner du sens aux photos? Quels seront les critères pour sélectionner ses photos? Dois-je commencer par faire des photos basées sur le thème choisi, ou trouver un thème basé sur les photos que j’ai déjà?

Dans mon cas, je pars sur un concept assez simple: j’ai envie de rassembler une série sur le thème « ce qui me fait sourire » dans le but d’acquérir une première expérience dans la création, la publication et la promotion de livre.  Je vais créer un livre simple, avec un mise en page sobre qui mettra en valeur des photos simples qui illustreront des moments du quotidien qui m’amènent à sourire.

Comme ces photos seront prises dans le courant de ma vie de tous les jours, je vais me contraindre à n’utiliser que des photos prises avec mon iPhone et traitées sur Instagram, ce qui produira des clichés au format carré. Je vais utiliser des photos que j’ai déjà mais comme je n’en ai pas assez, je vais me donner 1 mois pour compléter mon répertoire.

Vous êtes dans la même situation? Partagez vos impressions ou conseils en laissant un commentaire ci-dessous…