L’Homme et la Mer de Philippe Marchand

 

couve

L’Homme et la Mer de Philippe Marchand. Voici les images d’un amoureux inconditionnel de la mer et le splendide travail photographique traitant la relation de l’homme à la mer. Une approche sensible pour deviner les émotions du marin face à la nature sauvage de l’océan. De  magnifiques clichés en noirs et blancs aux lumières qui font rêver.

Editeur : Au fil du temps éditions

 

 

Pour plus d’info sur l’auteur : www.philmarch-images.fr

Voir également l’interview exclusive avec Philippe Marchand sur WLP !!!

page int

 

Philippe-Marchand-Artemis© Philippe Marchand

big6

© Philippe Marchand

PhilippeMarchand11Twilight

© Philippe Marchand

Interview de Philippe Marchand, auteur de « L’homme et la Mer  »

Philippe Marchand, photographe professionnel de Nantes depuis une vingtaine d’année et portraitpassionné de la rencontre entre l’homme et la mer répond à nos questions :

WeLovePhoto – Vous en tant que photographe et votre style: Quelle est votre expérience en photographie? Quand avez-vous commencé et pourquoi? Qui sont les photographes qui vous inspirent le plus? Quel matériel photo spécifique avez-vous utilisé pour réaliser cette série ?

Je suis photographe professionnel  depuis une vingtaine d’année, je collabore avec des agences de publicité ou des clients directs, j’ai découvert la photo à l’âge de 15 ans et je n’ai jamais arrêté depuis. Il y’a énormément de photographes dont j’admire le travail, mais si je devais en retenir un ce serait Jean Loup Sieff, qui m’a véritablement fait découvrir qu’on pouvait interpréter un négatif noir et blanc de manière très personnelle et totalement  transformer l’atmosphère d’une photo. Pour ce projet j’ai utilisé différents appareils photos, j’ai démarré avec un Contax 645 chargé en Tri x pan Kodak, et actuellement je poursuis la série avec un Nikon D3x numérique. Pour moi le matériel doit répondre aux besoins du photographe sur un projet donné, sinon à l’heure actuelle on peut faire de bonnes images avec du matériel très abordable, j’ai réalisé la couverture du livre avec un Fuji X 100. 

WeLovePhoto – La série de photos dans votre livre: Pourquoi se lancer dans un tel projet ? Quel est votre message à travers ces photos? Votre source d’inspiration?
J’ai démarré cette série il y a une dizaine d’années, j’avais vraiment envie de renouer avec du beau noir et blanc très travaillé au tirage. Et puis les commandes publicitaire sont parfois frustrantes en terme de résultats. Donc une envie de respirer de l’air frais, au propre comme au figuré. Etant donné ma situation géographique (Nantes) je suis proche de la mer, source d’inspiration inépuisable. j’ai donc décidé que je réaliserai un travail sur la relation très particulière qui lie l’homme à la mer.
Je me suis imposé quelques contraintes techniques, pour réaliser un travail homogène et surtout pas d’obligation de résultat.
Je revenais souvent de mes ballades sans une image qui soit suffisemment forte pour coller à la série, mais ce n’était pas un problème pour moi, j’étais ravi de travailler un peu hors du temps et des contraintes habituelles.
Je ne véhicule aucun message particulier dans ces images, ma seule volonté était de retranscrire au mieux les atmosphères rencontrées ou fantasmées au cours de mes promenades, de restituer au mieux le mystère et la poésie qui se dégagent de certains lieux. Au final ces images sont des petits fragments d’histoires, à chacun de s’en emparer et de laisser vagabonder son imagination.
WeLovePhoto – Votre expérience du livre: Pourriez-vous s’il vous plaît décrire en quelques mots votre expérience pour créer un livre? Critères de sélection des photos, de construction de l’ouvrage? Que recommandez-vous de faire avant de créer un nouveau livre?
En fait j’ai été contacté par les éditions « Au fil du temps » lors d’une exposition, je ne cherchais pas particulièrement à plublier mon travail à ce moment là,  mais l’éditeur Mr Stéphane Sichi à su me convaincre de tenter l’aventure et je suis très satisfait du résultat. Je ne saurais donner des conseils pour publier un livre, sinon être exigeant avec l’éditing il vaut mieux moins de photos mais que ce soit des images dont vous soyez fiers et que vous revendiquez.
WeLovePhoto – Quelle est la prochaine étape: Quels sont vos prochains projets de photos? Des projets de nouveaux livres?
Pour le moment je suis dans la gestion de la sortie de « l’Homme et la Mer » entre les signatures, les organisations d’expositions et le reste de la promo je ne me projette pas encore sur un autre projet. Mais j’imagine que je vais
continuer la série dans le temps et qui sait cela donnera peut-être un autre livre.
Sa Biographie :
 

Philippe Marchand est né en 1961, photographe autodidacte

Il vit à Nantes en Bretagne. Il a exploré depuis une vingtaine d’années différentes facettes du métier de photographe, de la publicité à l’illustration en passant par le reportage. Sa passion pour la lumière et les atmosphères particulières que l’on rencontre sur les côtes bretonnes le pousse à mettre le nez dehors le plus souvent possible quelques soit les conditions météo. 

On retrouve dans les images qu’il rapporte de ses randonnées toute la puissance et la magie des lieux qu’il traverse. Son approche esthétique, les contraintes  techniques qu’il s’impose contribuent à la création d’un univers photographique singulier et résolument personnel.

Ces images régulièrement publiées dans la presse internationale ont été récompensées par le prix des « Photos de l’Année » en 2008 et en Janvier 2013 par le prix des « Professionnels de l’Image »  lors des « Rendez vous de l’Image ». 

Philippe-Marchand-Artemis

Artemis run aground – © Philippe Marchand

Suspended Time, de Jean-Sébastien Monzani

Welovephoto - supended time - cover

Welovephoto - supended time - coverSuspended Time, de Jean-Sébastien Monzani, est une compilation de mini récits visuels qui mettent en scène des femmes sublimes et mystérieuses dans un décor onirique au graphisme extrêmement soigné.

Le lecteur a tout loisir d’en faire sa propre interprétation, tour à tour interpellé par la détresse des personnages puis bercé par les regard songeurs. Les illustrations se fondent dans l’image pour en devenir un composants et la frontière entre le monde réelle et celui de l’imaginaire semble s’évanouir au fil des pages.

bouton-Compositions précises et ambiances tonales sophistiquées s’allient pour nous dresser un portait des sentiments ressentis par ces femmes intriguantes dont les penséées semblent réellement suspendues dans le temps.

Pour plus d’infos sur l’auteur: www.simplemoment.com/

 

Welovephoto - supended time - 1

Welovephoto - supended time - 2

Welovephoto - supended time - 3

People & Places de Dave Kai Piper

welovephoto-people-and-place1« People & Places« , de Dave Kai Piper,  ressemble à la fois à un livre photo décliné en portfolio et à un portfolio décliné en livre photo artistique. L’auteur nous présente de sublimes portraits, essentiellement de femmes, entrecoupés de quelques vues de paysages.

Certains portraits sont particulièrement splendides; la lumière et l’atmosphère qu’ils dégagent nous illuminent en nous donnant l’envie de pouvoir se fondre dans l’image.

 

bouton-L’esthétique et la composition sont mises en valeur, pour un résultat très inspirant. Retrouvez l’auteur sur:  www.DaveKaiPiper.co.ukwelovephoto-people-and-place4 welovephoto-people-and-place3 welovephoto-people-and-place2

 

La traversée du minuscule

welovephoto - la traversée du minuscule

La traversée du minuscule, de MyCat, est une collection de 20 cartes postales dont le tout welovephoto - la traversée du minusculeforme un livre assez surprenant. Il met en effet en scène des minuscules personnages qu’on croirait tout droit sorti d’une maquette de trains électriques.

Ces personnages mènent une existence à notre image, pleine de paradoxes, d’envies et d’aventures. Ces petits personnages, par l’originalité de leur mise en scène, nous invitent à réfléchir au sens de notre existence et de notre place dans le monde. Ou pas. A vous de voir.

 

 

welovephoto - la traversée du minuscule1

 

Comment créer un livre photo? partie 1

Concevoir un livre photo est un moyen de faire connaître son œuvre en la rendant disponible. IMG_1362La création d’un livre photo est à la portée de tous depuis quelques années. Des outils tels que Blurb permettent même de vendre ses propres livres, ce qui peut représenter un excellent moyen de se faire connaître, voir même de gagner un peu d’argent.

Créer son propre livre et le vendre, voilà un défi qui me semble intéressant à relever. Je vais donc détailler chaque étape en insistant non pas sur le « comment créer un livre » (je pense que les tutoriaux et autres guides d’utilisateur sont bien assez complet pour ça) mais sur le « comment aborder la création d’un livre » et sur le « comment arriver à le vendre ».

Comment aborder la création d’un livre photo

Assez logiquement, il faut commencer par définir le but de ce livre: partager son travail, tenter de gagner de l’argent, ou tout simplement se faire plaisir?

Il s’agit ensuite de réfléchir à l’intention portée par le livre: quel message délivre-t-il? Quel sera le fil conducteur qui va donner du sens aux photos? Quels seront les critères pour sélectionner ses photos? Dois-je commencer par faire des photos basées sur le thème choisi, ou trouver un thème basé sur les photos que j’ai déjà?

Dans mon cas, je pars sur un concept assez simple: j’ai envie de rassembler une série sur le thème « ce qui me fait sourire » dans le but d’acquérir une première expérience dans la création, la publication et la promotion de livre.  Je vais créer un livre simple, avec un mise en page sobre qui mettra en valeur des photos simples qui illustreront des moments du quotidien qui m’amènent à sourire.

Comme ces photos seront prises dans le courant de ma vie de tous les jours, je vais me contraindre à n’utiliser que des photos prises avec mon iPhone et traitées sur Instagram, ce qui produira des clichés au format carré. Je vais utiliser des photos que j’ai déjà mais comme je n’en ai pas assez, je vais me donner 1 mois pour compléter mon répertoire.

Vous êtes dans la même situation? Partagez vos impressions ou conseils en laissant un commentaire ci-dessous…

Interview d’Alain Laboile – « En attendant le facteur »

Dans son livre « En attendant le facteur« , Alain Laboile nous expose de magnifiques moments de vie spontanés de ses 6 enfants.  (Aux éditions KnowWare de la collection Voir naître le talent).Capture d’écran 2013-05-10 à 22.13.13

L’interview WLP réalisée sur Alain Laboile nous permet d’admirer son parcours et le fruit de son travail photographique sur ses scènes de vie de famille :

WeLovePhoto -Vous en tant que photographe et votre style: Quelle est votre expérience en photographie? Quand avez-vous commencé et pourquoi? Qui sont les photographes qui vous inspirent le plus? Quel matériel photo spécifique avez-vous utilisé pour réaliser cette série ?

Etant féru d’entomologie j’ai démarré la photo en 2004 par la pratique de la macrophotographie, puis ai peu à peu levé mon objectif vers ma famille grandissante. Je n’avais à l’époque aucune culture photographique et c’est le partage de mes photos via les réseaux sociaux qui a contribué à mon éveil. Mon travail est régulièrement associé à celui de Sally mann ,de Jock Sturges,photographes que j’ai appris à connaitre et apprécie. J’ai aussi découvert plus intensément et avec enchantement les travaux de Robert Doisneau et Josef Koudelka . J’ai utilisé un réflex Canon 5D Mark II puis III et un unique objectif ,le Canon 35 mm f 1.4

IMG_3277_1024

WeLovePhoto -La série de photos dans votre livre: Pourquoi se lancer dans un tel projet ? Quel est votre message à travers ces photos? Votre source d’inspiration?

J’ai 6 enfants, ils sont une source inépuisable d’inspiration. Nous vivons en pleine campagne dans une vieille maison bordée d’un ruisseau,sans télévision. Nous aimons dire que notre existence se déroule au bord du monde. Nous ne sommes pas marginalisés,les enfants sont scolarisés,j’exerce toujours ma profession de sculpteur mais nous cultivons toutefois notre liberté un peu sauvage. Je photographie ma famille au quotidien,dans le périmètre assez restreint de notre lieu de vie. Ce journal photographique a démarré sans aucun calcul de ma part. C’est le partage sur le web et les témoignages émanant d’internautes disséminés dans le monde entier qui m’ont fait prendre conscience de son impact. Je crois que cette série doit son succès à l’universalité et l’intemporalité qu’elle dégage. Elle renvoie chaque lecteur à une part d’enfance , vécue, perdue ou fantasmée. Ma production photographique s’est muée en élément de communication qui induit un questionnement autour de la liberté ,la nudité, l’être et l’avoir.

IMG_3616_1024WeLovePhoto – Votre expérience du livre: Pourriez-vous s’il vous plaît décrire en quelques mots votre expérience pour créer un livre? Critères de sélection des photos, de construction de l’ouvrage? Pourquoi L’auto-édition? Que recommandez-vous de faire avant de créer un nouveau livre?

Ce livre est le fruit d’une longue collaboration avec mon éditeur que je connaissais depuis mes débuts photographiques et qui a vu mon travail évoluer et ma série s’épanouir. Le livre a vu le jour lorsque mon travail a été suffisamment abouti pour envisager une ligne directrice guidant l’ouvrage. Il me semble nécessaire d’avoir suffisamment de “matière” avant d’envisager l’édition, afin d’avoir la possibilité de réaliser une sélection cohérente et harmonieuse. J’ai pris le parti de ne pas associer de textes aux images,chaque photo racontant elle même une histoire que chacun est libre d’interpréter.

WeLovePhoto – Quelle est la prochaine étape: Quels sont vos prochains projets de photos? Des projets de nouveaux livres?

Ma série sur la famille se poursuit, elle va faire l’objet de plusieurs expositions et j’alimente en parallèle d’autres projets photographiques . j’ai été récemment reçu par les Editions Steidl qui vont publier en 2014 mon prochain livre.

IMG_0011_1024 IMG_2096_1024

 

Biographie de l’auteur

Né le 1er mai 1968 près de Bordeaux, Alain Laboile est un photographe atypique. Artiste sculpteur travaillant notamment le bois, la pierre et le métal, il trouve dans la photographie un moyen de narration jusque là insoupçonné. S’il porte initialement un intérêt particulier à la macrophotographie, domaine dans lequel il excelle par la singularité de ses photos, il se consacre bien vite à la photographie de famille, celle-ci s’étant agrandie ces dernières années. Entre 2007 et 2012, Alain Laboile remporte une multitude de prix amateurs et professionnels, dont les premiers prix Canon Les 20 ans d’Eos en 2007 et Le défi Eos en 2008, catégorie macro

Interview de Istvan Kadar, auteur de « Vietnam »

Traduction de l’interview de Istvan Kadar, photographe de Toronto (Canada), spécialiste de voyages au style onirique – l’interview orignal se trouve plus bas

IstvanKadar

WeLovePhoto – Vous en tant que photographe et votre style: Quelle est votre expérience en photographie? Quand avez-vous commencé et pourquoi? Qui sont les photographes qui vous inspirent le plus? Quel matériel photo spécifique avez-vous utilisé pour réaliser cette série ?

Je suis un photographe autodidacte. Après avoir travaillé en tant que graphiste et directeur artistique en Europe, j’ai eu l’occasion d’avoir en main les appareils photo numériques les plus récents (à l’époque, des 5MP DSLR), ce qui m’a vraiment fasciné – et m’a fait tombé amoureux de cette forme d’art.

Il y a 7 ou 8 ans, j’ai été amené à considéré sérieusement de devenir photographe et photographier la beauté des contrées lointaines. Depuis j’ai voyagé en Thaïlande, Cambodge, Vietnam, Malaisie, Tunisie, Turquie, Mexique, Pérou et Costa Rica.

Aujourd’hui, je prends des photos avec mon canon G5 Mark II et j’utilise Photoshop CS6 pour le post-traitement. J’aime par-dessus tout photographier dans la nature en utilisant la lumière naturelle, mais j’aime aussi accentuer certaines parties d’une image et créer des paysages et portraits oniriques.

Pour moi, la finalité de la photographie réside dans l’image finale, peu importe le parcours pour y arrive, que ce soit via un procédé traditionnel ou un processus de post-traitement digital.

Bien que je regarde et admire les travaux d’autres photographes, je ne peux pas en sélectionner quelques uns – il y a tant de grands photographes. De mon côté, j’essaie de faire évoluer mon propre style.

WeLovePhoto – La série de photos dans votre livre: Pourquoi se lancer dans un tel projet ? Quel est votre message à travers ces photos? Votre source d’inspiration?

C’est la nature qui m’inspire le plus. Je ne me lasse pas de la beauté que notre planète nous offre, de sorte que je voyage dès que je peux dans des lieux que je ne connais pas pour en capter la singularité.

C’est incroyable de voir à quel point je peux apprendre des image des animaux, des plantes et des autres cultures dans le monde, et c’est le résultat de cet apprentissage que j’essaie de partager au travers mes photos. J’aime quand mes images peuvent raconter une histoire, mais en même temps j’aime montrer les détails uniques et magnifiques de mes sujets.

Il y a trop de laideur dans le monde. De belles images de la nature peuvent constituer une délicieuse évasion, qui peut être aussi ressourçante qu’avoir été là-bas.

WeLovePhoto – Votre expérience du livre: Pourriez-vous s’il vous plaît décrire en quelques mots votre expérience pour créer un livre? Critères de sélection des photos, de construction de l’ouvrage? Pourquoi L’auto-édition? Que recommandez-vous de faire avant de créer un nouveau livre?

J’utilise Blurb pour publier mes livres photos. (http://www.blurb.com/user/store/fesign) Ils impriment des livres de bonne qualité et offrent des services très professionnels. Blurb est rentable et respectueux de l’environnement, vu qu’il n’imprime un livre qu’à la demande. Le livre ne va pas se retrouver sur une étagère quelque part dans une librairie et y prendre de la poussière.

L’édition de livres en ligne est si facile de nos jours. Bien sûr, en même temps, nous voyons beaucoup de livres mal conçus, parce qu’aujourd’hui tout le monde peut le faire à partir de chez soi. Comme je suis un graphiste professionnel, c’est beaucoup plus facile pour moi de concevoir des livres. Mon conseil pour les personnes qui ne sont pas graphistes est de ne pas oublier que la qualité importe plus que la quantité. Moins d’images sur une page avec un espace libre, permet de regarder les photos de manière beaucoup plus agréable pour les yeux.

WeLovePhoto – Quelle est la prochaine étape: Quels sont vos prochains projets de photos? Des projets de nouveaux livres?

En ce moment je travaille sur mes images du Costa Rica et du Pérou. J’espère pouvoir très prochainement publier ma nouvelle série de livres de voyage pour partager ce que j’ai vu dans ces pays si fascinants.

 

Voici l’interview original:

WeLovePhoto – Could you tell us more about you as a photographer and your style: what’s your background in photography? When did you start and why? Who are the photographers who inspire you the most? What specific material did you use for this photo set?

I am basically a self-taught photographer. Having worked as a Graphic Designer and Art Director in Europe, I had access to the latest digital cameras, (5MP DSLR at the time) which truly fascinated me and I fell in love with this art form. About 7-8 years ago I became seriously driven to become a photographer and set out to photograph the beauty of far away lands. Since then I have travelled to: Thailand, Cambodia, Vietnam, Indonesia, Malaysia, Tunisia, Turkey, Mexico, Peru and Costa Rica. Today, I take photos with my Canon 5D Mark II camera and post process them in Photoshop SC6. I mostly love taking photos in nature with natural lights, but I like to accentuate certain parts of an image and create dreamy painterly landscapes and portraits. To me, photography is all about the final image, regardless of the journey, whether it is through a traditional medium or digital post processing. To capture the perfect image, there should be ‘no limitations’ on one’s creativity. Although I like to see and admire other photographers’ work, I cannot pick only a few who inspire me —there are so many great photographers. Besides I try to evolve my own style.

WeLovePhoto – What’s the inspiration behind the photo set in your book: why did you start this project? What message did you want to convey? What inspired you? 

Nature inspires me the most. I can’t get enough of the beauty that our planet offers us, so I travel when I can, to places unknown to me to capture the uniqueness of each place. It’s amazing how much I can learn about imagery from animals, plants and other cultures in the world and I try to share that knowledge with my photos. I like it when my pictures can tell a story, but at the same time I enjoy showing the unique and beautiful details of my subjects.  There is too much ugliness in the world. Beautiful images of nature can be a delightful escapism —and as restorative as being there.

WeLovePhoto- Could you tell us about your experience publishing books? What criteria did you use to select pictures and define the structure, etc.? Why self-publishing? What steps would you recommend others follow when creating a new book?

I use Blurb to publish my photo books.  (http://www.blurb.com/user/store/fesign)
They print good quality books and offer very professional services. Also Blurb is cost effective and environmentally friendlier, since they just print a book when someone actually buys it —it doesn’t just sit and collect dust on a shelf somewhere in a bookstore. Online book publishing is so easy nowadays. Of course, at the same time, we see lots of poorly designed books, because now anyone can do it from their home. Since I am a professional graphic designer, it was much easier for me to design books. All I would recommend for people who are not designers is to not forget that quality matters more than quantity. Less images on a page with some free space, can look much more pleasant for the eyes. 

WeLovePhoto – What are your next steps: do you have any future photography or publishing projects in the pipeline?

Right now I am working on my Costa Rica and Peru images and hopefully very soon I can publish my new set of travel books, where I can share what I have seen from these amazing countries.

Retrouvez le travail d’Istvan sur www.istvandesign.com

//// // things that make me smile /////////

welovephoto.eu-things-that-make-me-smile-cover//// // things that make me smile /////////, de hiki (http://jollygoo.blogspot.com/), est le livre qui m’a donnée envie de créer mon propre livre photo via Instagram.

En effet, il est d’une simplicité poétique, entre la fragilité subtile d’une image qu’on image  prise à la volée en marchant dans la rue à la composition étudiée qui va lui correspondre graphiquement. Ce livre porte bien son nom, il sonne envie de sourire et nous montre d’une manière très sobre ce qui semble faire sourire son auteur.

Je trouver que chacun d’entre nous devrait faire son propre livre des images qui le font sourire, un livre à consulter quotidiennement pour aborder la vie de manière positive!

welovephoto.eu-things-that-make-me-smile-0

welovephoto.eu-things-that-make-me-smile-1

welovephoto.eu-things-that-make-me-smile-