Interview de Andy llachinski, auteur de Synesthetic

WeLovePhoto vous propose de découvrir un artiste à la fois photographe et physicien qui a IlachinskiPortrait-Smallréalisé de splendides oeuvres abstraites. Il est l’auteur de Synesthetic Landscapes récemment présenté sur note site. Il suggère que les photographes devraient s’efforcer de « … ne pas prendre des photos de ce que sont les choses, mais de ce qu’elles sont d’autres ».

Interview réalisée en anglais ( traduction FR ci-dessous). Nous vous invitons à découvrir également le Site et le Blog de Andy.

WeLovePhoto – Could you tell us more about you as a photographer and your style: what’s your background in photography? When did you start and why? Who are the photographers who inspire you the most? What specific material did you use for this photo set?

I have been a photographer since I was about 10 (42 years ago;-) My style has steadily evolved from traditional color landscape to black and white to (what currently) is mostly abstraction. I am entirely self-taught (apart from what my dad, an artist, not a photographer, taught me about tone, light, and aesthetics) and continue to be inspired by Ansel Adams, Minor White, Wynn Bullock, Brett Weston, and Carl Chiarenza. This particular project (about which I have written extensively on my blog) started about four years ago when I noticed, by chance, some interesting-looking reflections of outside light on the surface of a curved metallic salt-shaker. The images in this book are more recent, though, and are all highly magnified views of light refracted in various colored glasses, bottles, and vases. I use Canon’s extraordinary MPE-65 macro lens (that magnifies up to 5x).

Je suis photographe depuis que j’ai eu environ 10 ans (il y a 42 ans;-) Mon style a évolué de façon constante de paysage traditionnel en couleur,  au noir et blanc, et le plus souvent abstrait (ce qui est le cas actuellement). Je suis entièrement autodidacte (en dehors de ce que mon père, un artiste, pas un photographe, m’a beaucoup appris à propos du ton, de la lumière et de l’esthétique) et continue d’être inspiré par Ansel Adams, Minor White, Wynn Bullock, Brett Weston, et Carl Chiarenza. Ce projet spécifique (sur lequel j’ai beaucoup écrit sur mon blog) a commencé il y a environ quatre ans quand j’ai remarqué, par hasard, quelques réflexions intéressantes de la lumière extérieure sur la surface d’une salière métallique courbe. Les images de ce livre sont plus récentes et sont toutes des points de vue à fort grossissement de la lumière réfractée dans différents verres colorés, des bouteilles et vases. J’utilise l’objectif macro extraordinaire de Canon MPE-65 (qui grossit jusqu’à 5x).Capture d’écran 2013-08-08 à 22.13.47

WeLovePhoto – What’s the inspiration behind the photo set in your book: why did you start this project? What message did you want to convey? What inspired you?

The title says it all, really. My desire is to convey a sense of « landscapes » (traditional, seascapes, desert-scapes, etc.) using nothing but light. « Synesthesia » refers to a neurological condition (that up to 5 in a 100 people have in varying degrees) in which the stimulation of one sensory or cognitive pathway leads to an automatic involuntary experience in another sensory or cognitive pathway (such as « seeing » a taste, or « hearing » a touch). The images in this book also represent my attempt to pay homage to Minor White, who, in one of his well-known admonitions, suggests that photographers ought to strive to « …not take photographs of what things are, but of what else they are. »

Le titre dit tout, vraiment. Mon désir est de transmettre un sentiment de « paysages » (traditionnels, paysages marins, les paysages désertiques, etc) en utilisant rien d’autre que la lumière. «Synesthésie» se réfère à une condition neurologique (que jusqu’à 5 personnes sur 100 ont à des degrés divers) dans laquelle la stimulation d’une voie sensorielle ou cognitive conduit à une expérience involontaire automatique dans une autre voie sensorielle ou cognitive (tels que «voir» un goût, ou «entendre» un touché). Les images de ce livre représentent aussi ma volonté de rendre hommage à Minor White, qui, dans une de ses citations bien connues, suggère que les photographes devraient s’efforcer de «… ne pas prendre des photos de ce que sont les choses, mais de ce qu’elles sont d’autres « .

Capture d’écran 2013-08-08 à 22.14.29

WeLovePhoto – Could you tell us about your experience publishing books? What criteria did you use to select pictures and define the structure, etc.? Why self-publishing? What steps would you recommend others follow when creating a new book?

I have used Blurb.com to self-publish about a dozen books or so since I first joined their service when it was first offered years ago. Their print quality has steadily improved, and is now good enough that their books can be used both for self-promotion and to provide nice gifts to friends. Blurb has a very user-friendly editing package that may be used to put together a book – I particularly like seeing the entire flow of a book, with small thumbnails arranged side by side, so I can get a bird’s eye view of the sequencing. I apply the same method to layout as I do to hanging pictures on a wall; namely, I live with it a while, constantly rearrnaging and making changes and seeing which work over a period of time. Eventually, a few weeks to a few months later, a final sequence will almost always emerge. This particular, filled with abstracts as it is, does not have a « narrative » structure apart from shifts in color and mood of an image. Other kinds of books (for example, street photography or photo documentaries) would require someone to think more about the actual « story » that she wishes to tell. I would certainly encourage photographers of all ranks to try their hand at self-publishing. Though book layout and editing may not be something that all photographers are comfortable with, many of the skills involved tap directly into their artistic sensibilities; so it is nice to have that level « control » over the appearance of the final product.

J’ai utilisé Blurb.com pour auto-éditer une dizaine de livres depuis que Blurb a été créé il y a quelques années. Leur qualité d’impression s’est améliorée de façon constante, et est maintenant a un niveau suffisant pour que leurs livres puissent être utilisés à la fois pour l’auto-promotion et offrir de beaux cadeaux à des amis. Blurb a un logiciel de montage très convivial qui peut être utilisé pour mettre sur pied un livre – j’aime particulièrement de voir la totalité du flux d’un livre, avec les petites pages en miniatures disposées côte à côte, donc je peux obtenir une vue d’ensemble de la séquence. J’applique la même méthode pour accrocher des tableaux sur un mur, à savoir, je vis avec elle un certain temps, constamment réorganisant et faire des changements et de voir évoluer mon travail sur une période de temps. Finalement, quelques semaines à quelques mois plus tard, une séquence finale va presque toujours émerger. Cette séquence ne possède pas de structure « narrative » en dehors de changements dans la couleur et l’atmosphère d’une image. Pour d’autres types de livres (par exemple, la photographie de rue ou documentaire), il faudrait que le photographe pense plus à l ‘ « histoire » réelle qu’il veut dire par rapport à ses pensées. J’encourage les photographes de tous niveaux à essayer l’auto-édition. Bien penser à  la maquette du livre et à l’édition peuvent ne pas être quelque chose dont tous les photographes sont à l’aise, la plupart des compétences nécessaires sont puisées directement dans leurs sensibilités artistiques, de sorte qu’il est agréable d’avoir ce niveau de «contrôle» sur l’aspect du produit fini.

Capture d’écran 2013-08-08 à 22.14.51

WeLovePhoto – What are your next steps: do you have any future photography or publishing projects in the pipeline?

I have just completed this new book of abstract images and a biography of my dad the artist (who passed away in 2002), and that took over 10 years to write and edit (my dad left some 300 art works for the world to enjoy, most of which have been reproduced in the book, also available on blurb). My next project, that I am just starting on, will be about Japanese Bonsai, though its eventual form (as is true for almost all of my projects) will likely bear little resemblance to its original conception. Such is the nature of the creative process.

Je viens de terminer ce nouveau livre d’images abstraites et une biographie sur mon père artiste (décédé en 2002), qui m’a pris plus de 10 ans à écrire et à éditer (mon père a laissé quelques 300 œuvres d’art pour faire profiter le monde, dont la plupart ont été reproduites dans le livre, également disponible sur blurb). Mon prochain projet, que je suis en train de commencer, sera sur le bonsaï japonais, même si sa forme finale (comme c’est le cas pour la quasi-totalité de mes projets) aura probablement peu de ressemblance avec sa conception originale. Telle est la nature du processus créatif.

Capture d’écran 2013-08-08 à 22.18.37

Bio:

I am, by training and profession, a physicist, specializing in the modeling of complex adaptive systems (with a Ph.D. in theoretical physics). However, both by temperament and inner muse, I am a photographer, and have been one for far longer than my Ph.D. gives me any right to claim an ownership by physics. Photography became a life-long pursuit for me the instant my parents gave me a Polaroid instamatic camera for my 10th birthday. I have been studying the mysterious relationship between inner experiences and outer realities ever since.

I ws a founding member of Lorton Arts Foundation’s Workhouse Photographic Society in 2009 (in Northern Virginia, in the U.S.), have won numerous local and national photography awards, and have been exhibited in both juried solo and group shows. My pictures hang in galleries, businesses, and private homes.

I have been featured in Lenswork magazine four times, in Black & White twice, have won Black & White magazine’s portfolio and single-image contests, awards in the prestigious B&W Spider awards, and won a book contest sponsored by the UK Black + White Photography magazine in 2007.

Gallery: http://www.sudden-stillness.com

Blog: http://tao-of-digital-photography.blogspot.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *